Congo art works - Version française

Peinture populaire
Les artistes congolais: d'astucieux commentateurs sociaux et politiques
À propos de l’ouvrage

Après l'indépendance, les premières peintures populaires font leur apparition sur les murs des intérieurs congolais. Ces peintures ont été décrites comme des « conversation pieces » - elles sont « en conversation » - car plus qu'en tant qu'objets, elles sont importantes, d'abord, par l'image qu'elles véhiculent. Le sens attribué aux images n'est pas toujours fixé : chacun peut alors y aller de son interprétation, portant la réflexion et le débat sur les préoccupations du quotidien.

Souvent considérée comme un genre colonial, la peinture populaire congolaise s'inscrit en fait dans une longue histoire du dessin en République démocratique du Congo qui précède la colonisation.

La collection de peintures populaires de Bogumil Jewsiewicki est entrée au Musée royal d'Afrique centrale en 2013. Il s'agit de près de 2000 toiles récoltées entre 1968 et 2012 par le professeur Jewsiewicki et ses collègues congolais en RDC, dans 15 villes : Beni, Bukama, Bunia, Butembo, Goma, Isiro, Kananga, Kikwit, Kinshasa, Kisangani, Kolwezi, Lubumbashi, Matadi, Mbandaka et Mbuji-Mayi. Important par la taille et le nombre d'œuvres, ce fonds l'est aussi par les archives qui lui sont associées, photographies d'ateliers, récits de vie, interviews des artistes et chroniques.

à propos de : 

Bambi Ceuppens possède un doctorat en anthropologie sociale de l'université de St. Andrews (Écosse) et a enseigné dans les universités d'Edimbourg, Manchester, St. Andrews et Gand. Elle est actuellement senior researcher anthropologue au MRAC Tervuren où elle étudie l'histoire coloniale du Congo belge, la culture populaire congolaise, etc.

à propos de : 

L'oeuvre du photographe Sammy Baloji est présente dans les plus grands musées mondiaux (Tate Modern, Musée du Quai Branly, Smithsonian, Musée royal d'Afrique centrale...). Il a également participé à la Biennale de Venise et à celle de Lyon. En 2010 Il fonde l'asbl Picha (« image » en swahili) qui soutient le développement des pratiques artistiques locales.

à propos de : 

Bogumil Jewsiewicki est docteur en histoire, titulaire de la chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire, CELAT, Université Laval, Québec.

à propos de : 

Dirk Huylenbroek travaille à la Faculty for Architecture de la KU Leuven.

Caractéristiques techniques

EAN
9782873869892
Disponibilité: Disponible
Format: 16cm x 19cm
Date de parution: 04/10/2016
Couverture: Brochée à rabats
Tirage: 1
Nombre de pages: 200
Éditeur: Racine